Mazda assume pleinement sa fidélité au moteur essence

Moteur essence
Par Automobiles ATRA Il y a 1 Mois

A l’heure où la grande tendance dans l’industrie automobile est au développement de motorisation hybride, Mazda conforte son anticonformisme technologique en proposant un nouveau moteur à essence. Baptisée SkyActiv-X, cette nouvelle mécanique permet des économies de carburant de 20 à 30%. Un bel argument à faire valoir à la clientèle…

 

Un nouveau moteur essence plutôt que de l’électrique pour Mazda

Depuis de longues années maintenant, Mazda s’amuse à voguer à contre-courant des grandes tendances. Cela a encore pu être observé lors du 88ème Salon International de l’Automobile de Genève puisque pendant que la plupart des constructeurs dévoilait leurs modèles à moteur hybride ou leur concept car « zéro émission », le stand du constructeur japonais faisait lui la part belle à un nouveau moteur … 100% essence !

Eh oui, l’entreprise nippone a profité de l’événement pour présenter au grand public celui qu’elle a baptisé SkyActiv-X. Ce moteur à essence n’est pas sans atout puisqu’il serait capable de réduire la consommation de carburants de 20 à 30%. Cela signifie donc que l’époque du moteur à combustion interne, que certains jugeaient révolue, a peut-être encore de belles années devant elle…

Pour autant, le mode de combustion est inédit pour un moteur promis à équiper des modèles commercialisés à grande échelle. En effet, il peut s’allumer de manière classique, par bougie ou bien par compression ce qui lui confère un bien meilleur rendement et fait diminuer ses émissions de dioxyde carbone, d’oxyde d’azote mais aussi de particules polluantes. Autrement dit, le SkyActiv-X offrira simultanément les avantages du diesel et de l’essence.

Ceux qui sont déjà convaincus par cette nouvelle motorisation Mazda devront toutefois attendre un peu puisque la Mazda 3, dont la commercialisation est attendue en 2019, devrait être la première à en hériter.

 

Mazda entend bien continuer de cultiver ses différences

Si Mazda use (et abuse parfois) du coloris rouge carmin vif pour rendre ses modèles parfaitement identifiables, le constructeur basé à Hiroshima souhaite également affirmer sa différence mécanique. Mieux, il le justifie par la voix de Philippe Geffroy, le Président de Mazda France : « L’hybride est une fausse bonne idée. Il engendre des voitures plus lourdes qui consomment davantage d’énergie ».

Cet interlocuteur va même plus loin en affirmant que « les technologies alternatives ne sont pas en mesure, en 2018, d’offrir les mêmes prestations à un automobiliste qu’un moteur à combustion interne moderne ».

Vous l’avez compris, ce n’est pas encore demain que Mazda abandonnera le moteur essence ou qu’il blindera ses véhicules d’intelligence artificielle. Pour autant, la firme nippone sait que ce sont les attentes de la clientèle qui priment et donc que ses idéaux ne doivent pas l’aveugler.

Par conséquent, Mazda s’est rapprochée de Toyota et les deux constructeurs ont conclu différents accords techniques. Entre autres, Toyota entend profiter du savoir-faire des motoristes Mazda alors que cette dernière entend assurer ses arrières dans l’univers de l’hybride et de la voiture autonome.

 

Depuis toujours, Mazda est anticonformiste et si ses modèles furent un temps considérés comme des seconds choix, ils comptent aujourd’hui parmi les plus attirants du marché. D’ailleurs, c’est en continuant de miser sur ses différences que le constructeur nippon en est là. Preuve qu’il ne faut jamais trahir son identité simplement pour faire comme les autres…

Automobiles ATRA
Automobiles ATRA